dimanche 25 octobre 2020

Liens avec d’autres sanctuaires

Notre Dame de Pontmain

Basilique de ND des Victoires à Paris

Notre dame de Pontmain

En 1871, le 17 janvier, les Prussiens, qui ont envahi la France, sont aux portes de Laval, en Mayenne. Le curé du village de Pontmain, à 50 km au nord de Laval, appelle tous ses habitants à venir à l’église prier la Sainte Vierge.

Et la Sainte Vierge apparaît, pendant la prière et jusqu’à la fin de la prière du soir, dans le ciel du village avec cette inscription en capitales d’imprimerie : « Mais priez mes enfants, Dieu vous exaucera en peu de temps. Mon Fils se laisse toucher ».

Pendant ce temps les Prussiens qui avancent sur Laval auraient vu une Vierge qui leur fait signe de partir. Sentant une force qui les empêche d’avancer, ils rebroussent alors chemin. Sans aucun soldat en face d’eux, par la prière, ils sont repartis.

Voyant cela, les habitants demandent, après ce signe, que tous les soldats du village reviennent sains et saufs de la guerre. C’est ce qui se produit car quelques jours plus tard, contre toute attente, l’ennemi fait marche arrière, épargnant non seulement Laval mais tout l’Ouest de la France. Le 28 janvier, l’armistice est signé.

chateau-de-St-Denis-du-MaineEn 1871, le quartier général des Prussiens est installé dans le château de St-Denis-du-Maine. C’est ici qu’une Dame Blanche serait apparue à l’état-major ennemi, stoppant ainsi  l’avancée des troupes prussiennes et entraînant leur retrait.

Gospa de Medjugorje

Gospa de Medjugorje

En cours de rédaction

Notre Dame des Victoires

Basilique de ND des Victoires à Paris

Basilique de ND des Victoires à Paris

Notre Dame des Victoires fut fondée en 1629 par Louis XIII, en action de grâces pour remercier la Mère de Dieu de la victoire des troupes royales à la Rochelle contre les huguenots. Par la suite, Louis XIII prononça la Consécration solennelle de son royaume à la Vierge Marie.

En décembre 1836, le curé de cette église, l’abbé  Charles Duffriche-Desgenettes, qui se désolait de l’absence de ferveur de ses paroissiens,  reçut une locution intérieure lui demandant très clairement de consacrer sa paroisse au très Saint et Immaculé Cœur de Marie. Les fruits de cette consécration ont été innombrables, aboutissant à la fondation d’une archiconfrérie du Saint Cœur de Marie approuvée par le bienheureux Pape Pie IX.

Dans ce haut lieu, un grand nombre de célébrités et  de saints y ont reçu des grâces. Parmi ceux-ci, citons : Sainte Aurélie, Frère Fiacre, Saint Théophane Vénard, Saint Antoine-Marie Claret, Saint Jean Bosco, Dom Prosper Guéranger, Mozart, le Cardinal John-Henry Newman …

Louis MARTIN y fit célébrer une neuvaine de messes pour la guérison de sa fille Thérèse et nous savons comment celle-ci se réalisera. Plus tard, Thérèse, venue remercier la Vierge en ce lieu, a écrit : « La Sainte vierge m’a fait sentir que c’était vraiment Elle qui m’avait souri et guérie».

Cité de l’immaculée, salle de l’Orangerie

Le jour de l’apparition de Pontmain, le 17 Janvier 1871, la Vierge Marie se serait manifestée aussi dans le parc du château de St Denis-du-Maine occupé par l’armée prussienne, au Colonel Van Schmidt, lui faisant prendre la décision rapide d’arrêter la guerre.

Lorsque la Cité de l’Immaculée s’est installée dans ce château en janvier 1997, une très grande statue de Notre Dame des Victoires est arrivée dans le lieu en provenance d’un généreux donateur. Un clin d’œil de Marie ? Nous aimons le croire ! C’est elle qui, depuis lors, accueille et veille sur les retraitants dans la salle de l’Orangerie du château

Cité de l'immaculée - Copyright © 2020